Top
Bottom



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


 

 ∆ Naslazhdeniye - en détails ∆


avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 145
 (#Mer 9 Aoû - 12:02


Naslazhdeniye
Le rendez-vous des gentlemen



Naslazhdeniye, aussi appelé Zhden pour plus de praticité, n’a qu’un seul et unique but à Moscou : divertir les âmes sensibles aux corps et à la chair. Touristes ou habitants se retrouvent dans ce lieu propre et cossu, dans le but de s’évader, de fantasmer et de voir l’exotisme réunis dans certaines femmes. En effet, le quartier accueille, sans se cacher, des cabarets, des discothèques ou encore simplement des bars lounge où des playmates plus ou moins habillées, dansent et chantent sensuellement, sur une scène à la lumière tamisée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, point de bandit ou de racaille ! Ce quartier est plutôt un petit bijou dans un écrin, conservé (quasiment) hors de la criminalité de la capitale. Les panneaux lumineux sont accrocheurs, rayonnant parfois de luxure et dès le coin de rue, on se voit ébloui par autant de lumières scintillantes sur le fond noir de la nuit.

A l’origine, Zhden n’avait rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui. Si il disposait d’une ou deux maisons de passe, il faisait partit intégrante de Piat, sans distinction. Par la suite, les autorités révélèrent une faille qui permettait aux étrangers de venir en pays Moscovite en toute impunité, défiant la loi des douanes. Rendu inaccessible dans un premier temps ce fut l’ouverture de bar cosy ou branchés qui rendirent cette partie de Piat assez populaire. Au fil du temps, certains se rendirent compte que la population fréquentant régulièrement les quelques établissements étaient surtout des hommes. Il n’en fallut pas plus pour que des tenanciers invitent d’abord des danseuses, avant d’ouvrir d’autres enseignes du genre quelques mètres plus loin.  Dès l’ouverture du premier club, les autres fleurirent. Ainsi, des salles de projections aux cabarets, tous les goûts en matière de charnel, sont dorénavant réunis dans cette grande rue.

Ici, il n’y a pas vraiment d’habitations. Quelques gérants vivent au-dessus de leur enseigne, le temps de trouver mieux, mais ce quartier est éphémère. Très animé la nuit et anormalement calme le jour, il n’est pas vraiment recommandé d’y vivre. Si les clubs ont su attirer le client aisé et endetter le client pauvre, le standing n’en reste pas moins assez élevé. Non pas forcément en termes de prix, mais en termes de fréquentation et d’habitudes. Des mets servis à table, aux boissons proposés, tout porte à croire que les patrons veulent choyer leur clientèle la plus distinguée. De ce fait, la sécurité est de mise, car il serait fâcheux de voir un riche actionnaire, tué pour un collier de perle ou une montre en or, au détour d’une ruelle de Naslazhdeniye.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: Moscou :: Piatnitskaïa :: Naslazhdeniye-