AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


 

 Présentation Anya


avatar
Anya
Messages : 48
Matérias : 0
Date d'inscription : 06/03/2017
 (#Lun 13 Mar - 12:05
Anastasia AskovitchIdentite
Nom(s) : Askovitch
Prénom(s) : Anastasia
Surnom(s) : Anya
Genre :
Âge : 24 ans
Orientation sexuelle : by mais préférence hétéro
Origine(s) : Russe

Groupe : [] Augmenté [X] Natives
Faction : [X] Réceptifs  [] Révoltés [] Récalcitrants
Si Récalcitrants, donnez ici l'augmentation faite :
Personnage utilisé en avatar : titre de l’œuvre : Impossible LOV3 Auteur : Marc Brunet

Fiche médicale

Poids : 50KG
Taille : 160CM
Couleurs des yeux : Bleus
Couleur des cheveux : Bleu électrique
Particularité(s) physique notable(s) : Agilité et rapidité notables
Groupe sanguin : O-
Corpulence [une seule réponse] : [] Rachitique [] Fine [] Moyenne [] Massive [X] Athlétique [] Embonpoint [] Obèse
Allergies : Aucune

Psychologie


Anya est une personne qu'on qualifie de bonne pâte, très attachée à sa famille. Relativement bienveillante, elle est de ces personnes qui sont sans histoire notable. Un peu naïve et fleur bleue, elle attire la sympathie par sa bonne humeur et sa tolérance. Qu'importe les origines, qu'importe la présence d'amélioration, aux yeux d'Anya chacun est l'égal de l'autre, et tout le monde a le droit de mener la vie qu'il souhaite avoir. Relativement petite, c'est un petit bout de femme qu'on trouve charmante de par sa nature conciliante, et qui est plutôt discrète. Cela dit, elle possède malgré tout son petit caractère, et elle peut se montrer têtue et boudeuse. Elle aime les natures passionnées et encore plus de pouvoir rêver, à un monde de paix, de tolérance, à de douces utopies. Lorsque quelque chose lui tient à cœur, elle peut faire preuve d'une détermination exemplaire, prête à tout pour parvenir à ses fins tant qu'elle est persuadée de se battre pour une cause qui lui est chère ou qui semble noble. Un trait de caractère qui peut vite virer à l'inconscience, et la conduire à se mettre dans des situations délicates. Bonne vivante, elle adore s'amuser et profiter de la vie, et essayer de répandre autour d'elle la bonne humeur et la joie. Elle adore l'informatique, et peut se targuer d'être une vraie geekette.

Histoire


Anya n'a jamais manqué de rien. Fille unique, issue d'une famille aisée, elle a grandit dans les beaux quartiers, fréquenté les meilleures écoles, et de manière générale, elle a jouit d'un confort et d'une attention bénéfique. Un père, Yvann, toujours très pris cela dit, bien qu'indéniablement attaché à sa fille, elle n'a toutefois pas trop souffert de ces absences grâce à une mère, Tania, bien plus présente et très attentionnée. Une petite fille modèle durant toute son enfance qui a fait la fierté de ses parents, jusqu'au jour où.... Le premier petit ami attendu se révéla être une petite amie. Un choc pour le cocon familiale qui n'avait rien vu venir. Remise en question pour les parents, qui cherchèrent vainement où il avaient commis une erreur, avant de finalement accepter qu'il n'y en avait eu aucune. Anya était comme elle était, elle n'avait pas de tare, ni de déviance. Les conventions sociales étaient juste encore bien sectaires sur bien des points. Après cet épisode, le premier réellement houleux qu'Anya avait eu avec sa famille, tout était rentré dans l'ordre. L'histoire d'amour ne dura pas, la suivante fut avec un garçon, et celles d'après n'eurent jamais le temps d'aboutir. Car dans la suite logique des choses, la demoiselle entra dans l'univers des grandes études. Élève assidue -et maman y veillait scrupuleusement-, elle n'avait plus la motivation à se consacrer à des relations qui ne lui semblaient pas sérieuse. Son avenir était plus important à ses yeux et elle comptait bien se forger un destin à l'abri du besoin et de l'ennui. Si elle ne comptait pas suivre les traces de son père dans les laboratoires d'améliorations, elle était plus sensible à celui de sa mère, le médical. Œuvrer pour soigner les gens et les soulager de leur douleur, était ce qui allait le mieux avec ses aspirations et son caractère bienveillant. Intelligente, Anya n'a pas de souci avec son programme scolaire, même bien chargé. Parmi les meilleurs de sa promotion, son avance sur les autres lui permettrait même de sécher bien des cours, mais n'ayant rien de plus important ou intéressant à faire, -et n'ayant pas envie d'avoir maman sur le dos-, elle s’abstient. Elle partage sa vie entre les bancs des facultés, son "petit" appartement d'étudiante aisée, et la demeure familiale qu'elle rejoint dès que possible. Une vie tranquille, réglée comme du papier à musique, presque ennuyeuse, jusqu'à lui....

Il s'appelait Alexandre. Il lui semblait beau, intelligent, presque parfait. Ils étaient tombés fous amoureux. Ils côtoyaient plusieurs cours en communs. Gentil, agréable, poli et intelligent, il avait rapidement conquis maman. Mais, bien qu'il s'agisse d'un homme, papa avait tout de suite tiqué. Quelque chose clochait chez "Alex", et dans l'ombre, ce père au bras scandaleusement long avait enquêté.... Et trouvé. Alex était un augmenté.... De base, le paternel n'avait rien contre cela, c'était son gagne pain, son domaine de prédilection. Mais ici.... Alex était un Récalcitrant. En soi ce n'était pas ce qui dérangeait réellement ce père soucieux pour sa petite fille chérie. Mais c'était surtout à quel point Alex était augmenté.... A force de magouille et de pression, le dossier médical d'Alexandre avait fait surface. Un grave accident, un corps très sérieusement endommagé. Il n'y avait plus grand chose d'humain chez lui. Chez n'importe qui d'autre, Yvann n'aurait pas réagi. Mais là, il s'agissait de sa fille.... Et de potentiellement la relève familiale. Hors de question... C'était là une affaire personnelle. Il devait les séparer. Mais le père connaissait sa fille. Il savait qu'elle aurait été prête à aimer une boîte de conserve, tant que celle-ci était doté d'intelligence et d'émotions. Inutile de la braquer.... Et inutile aussi de mettre sa femme dans la confidence. Yvann n'était pas du genre à s'embêter avec des problèmes insolvables. Il avait l'argent, l'influence et la puissance. Il avait suffit de quoi payer quelques "spécialistes" dont il avait déjà pu éprouver le professionnalisme. Et Alexandre se retrouva si sauvagement attaqué qu'il n'avait aucune chance de pouvoir s'en remettre. Maintenu en "vie" par des machines, ce qui lui restait d'humain n'était plus en état d'assumer sa fonction.

Les larmes d'Anya n'y changèrent rien. Ses supplications envers ses parents de trouver un moyen pour le sauver non plus. Sa mère avait bien tenté de lui expliquer que même à leur niveau, ils ne pouvaient faire de miracle, la douleur n'en était pas moins insupportable. Malgré l'opposition farouche de ses parents, Anya était parvenue à se faufiler dans la chambre d'Alex, pour assister à ses derniers instants, avant qu'on ne le débranche définitivement.... Les mois passèrent, la douleur demeurait, mais Anya apprenait à vivre avec. La vie allait reprendre son cours. Malgré la disparition secrète du corps d'Alexandre.... Qui coïncidait avec une reprise des activités étonnamment intensives de son père.... Mais cela, Anya l'ignorait. Et elle continuait de vivre son existence relativement tranquille. Mais pour combien de temps....



H.R.P.

Je suis dans la tête du fondaaaaa je squatte son espriiiiiiiit *0* ! ..... Mais vla le bordel à l'intérieur !!!
//Meurt écrasé par la chute d'un piano !//

Code : Vooooodkaaaaaa (au bouleau de préférence ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: La douane :: Passeport-