Top
Bottom



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM

 

 Annexes [important]


avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:07


Les annexes
explications


Bonjour à tous !

Vous êtes ici dans le sommaire des annexes. Toutes sont répertoriées dans un seul et même sujets pour que vous puissiez y accéder en un seul clic. Il n'y a pas besoin de se perdre cent ans parmi mille d'entre elles, elles sont toutes répertoriées ici.

Concernant l'ordre : Si vous faites défiler les posts vous allez remarquer que l'ordre y est chaotique. En effet, nous préférons ordonner et organiser le sommaire (ci-dessous) que de bien tout mettre dans l'ordre au risque de voir cette organisation bafoué lorsque de nouveaux posts s'ajouteront. Et oui ! Le forum étant en perpétuelle évolution, il est très probable de voir de nouvelles annexes à chaque fois ^^

Sachez que la page et même le sujet que vous devez à tout prix garder en tête est celui-ci, le tout premier. Ce sommaire vous aidera à y voir clair ^^

Bien évidemment, toutes les mises à jour et changements seront signalés dans le sujet des Actualités : ici

Culture et moeurs

Alphabet et idiomes
Justice et milieu carcéral
La religion dans le monde
"Mariage" et apparenté
La monnaie
Drogues et substances addictives
Liste des armes
Liste des marques dans le monde

Technologies

Liste des objets hyperconnectés

Déplacements

L'idéologie des voyages
Plan de Moscou et son monorail


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:47


Les armes


Qui dit nouveau monde dit nouvelle technologie. Les armes ne sont plus ce que l'on connaissait, et des modèles beaucoup plus futuristes ont vu le jour. Ainsi, fini les balles en acier, les armes fonctionnent en deux techniques : l'électro-magnétisme ou le laser.

Sans vraiment s'attarder, les armes électro-magnétiques concentrent de l'énergie qui propulse une capsule libérant une charge électrique à l'impact. Il existe autant de types que de puissances différents en fonction de chaque capsule (leur puissance est basé sur une échelle de 1 à 5 ; 1 étant considéré comme non-létal et 5 comme mortel). Les armes laser projettent un rayon de chaleur concentré qui peut légèrement égratigner à complètement rompre un membre. Chaque modèle (à part les armes blanches) peut être configuré, à sa fabrication, pour du laser ou de l'électro-magnétisme.

Comme la nation se veut particulièrement pacifiste, le port d'arme à feu est interdit, sauf dérogation d'un permis. Pour cela, seuls certains métiers le permette. Chacun doit respecter un protocole réglementé et les gens ne sont pas censés rentrer chez eux avec leur arme professionnelle.

En général, les armes sont très compactes et assez légères. Elles n'ont quasiment pas de recul en revanche elles chauffent rapidement, surtout lors des rafales.
La plupart peuvent être équipées de silencieux et toutes portent un nom qui leur est propre. Pour ce faire, voici une liste qui a la faculté de s'agrandir avec le temps.

    RS-511 - Ces pistolets sont les armes officielles des forces des l'ordre. Elles sont à IEM et ont la particularité d'être non-létale. Grâce à un système ingénieux, elles peuvent neutraliser les Natives et 'désactiver' les Augmentés de manière à pouvoir les capturer sans effluve de sang.
    Cette arme peut être à IEM ou à laser.
    Munitions : les forces de l'ordre ont des capsules de force 1 et 4 en fonction de leur intervention.

    Troska - Voici le fusil d'assaut. Il est assez compact et léger pour gérer une cadence de tir assez fabuleuse. De ce fait, il gagne en précision mais perd en dégât. Il faut beaucoup de capsules / rayons pour pouvoir tuer une personne.
    Cette arme peut être à IEM ou à laser.
    Munitions : les capsules ont une moyenne létale de 3.

    Olympia - L'honorable évolution du fusil à pompe. Pour sa part, il gagne quelques mètres en portée, tout en faisant de gros dégâts.
    Cette arme n'est que à IEM.
    Munitions : les capsules ont une moyenne létale de 4 et les capsules explosives de 5.

    Moskva - Cette arme est certainement la plus dangereuse de toutes. Uniquement à rayons laser, ses dégâts sont importants. Elle a une durée de vie assez bonne et ce que l'on peut assimiler à son chargeur, a une grande contenance. Sa taille est à peu près comme celle du fusil à pompe, bien qu'elle se manie à une main. Cependant elle est réellement utile qu'à courte portée et chauffe très vite.
    Cette arme n'est que à rayon laser.

    Cloudfire - L'égal du fusil sniper. Sa lunette est très performante, zoomant jusqu'à de très grandes distances et les capsules ont une très longue portée. Certaines, encore en prototype, peuvent atteindre plus d'un kilomètre. Il est doté d'un silencieux et son modèle est plutôt réduit (bien que cela reste une arme qu'il faut poser pour plus de stabilité).
    Cette arme n'est que à IEM.
    Munitions : les capsules ont une moyenne létale de 5.

    Spectrum - Voici l'arme de poing la plus courante et la plus tolérée pour tout détenteur d'un permis. Ceux la possédant, sans permis, ne subissent qu'une amende et se la voient confisquée. Ainsi, vigiles au sein de société, gardes du corps personnels ou tout autre individu effectuant un emploi demandant le port d'arme, ils détiennent cette arme-là. Elle est assez mince, très fine et silencieuse. Ses capsules sont les plus petites et les moins chères du marché, mais également les moins létales. Bien sur, elles peuvent tuer si on s'acharne mais le Spectrum est plus considéré comme dissuasif et défensif, qu'offensif.
    Cette arme n'est que à IEM.
    Munitions : les capsules ont une moyenne létale de 2.

    Arme blanche - Certaines personnes affectionnent les armes blanches. L'exemple désigne une des évolutions que le Katana a pu subir (ici, rétractable), mais il existe un nombre d'armes de ce type assez impressionnant. Certaines sont à rayons lumineux et d'autres simplement en métal ou céramique. Elles ne sont pas détectables facilement contrairement aux armes à IEM ou laser. Le port de ce genre d'arme n'est pas interdit mais les gens seront vus comme des criminels avec préméditation.

    Arme bionique - Les corps des Augmentés peuvent parfois être des armes. Lorsque le métier ou la fonction le demande, la clinique peut effectuer de lourdes modifications pour que certains implants mutent en armes. Cependant les conséquences pour l'Homme derrière la machine, sont désastreuses tant psychiquement que physiquement. Il est malgré tout, très rare d'en voir au quotidien et ce genre de chose est même plutôt caché [exemple d'arme greffée sur un bras].
    Ces extensions ne sont que à IEM et sont reliées au système nerveux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:47


Drogues
et substances addictives


Comme dans tous les mondes existants, les gens chercheront une manière de s’évader, ou de vivre leur vie différemment. Beaucoup chercheront à prendre des substances qui leurs feront connaître le sommet du plaisir, de la joie, de l’excitation, de l’engoûement pour tout. Mais cet état étant particulièrement éphémère, le contre-coup est d’autant plus dur et sévère. On ne compte plus les cas de léthargie ou catatonie après des overdoses ou simplement des “bad trip”.
Le gouvernement se bat activement contre cette dépendance et n’hésite pas à diaboliser ces substances qui circulent dans les bas-fonds ainsi que dans les clubs. Des consignes de sécurité sont écrites sur tous les murs et circulent même sur les appareils digitaux des jeunes gens lorsque ceux-ci sont repérés par le système central, présent dans ces lieux de décadence.

Les drogues dures

Neurepdine (piqûre - antalgique) : on ne la présente plus. Elle est une des drogues les plus vendues et utilisées dans les marchés noirs. Servant de palliatif à la Transidine, ses effets sont clairement indésirable et l’overdose est très vite arrivée.

Artinine et Crater (poudre - excitant) : Ces deux là sont ensembles car ce sont des jumelles. Si ont les prendre l’une après l’autre, il paraîtrait que leurs effets sont décuplés et époustouflants. Ceux qui ont testé n’ont pas forcément survécu mais il paraîtrait que le trip a été sensationnel. Ces substances sont des excitants qui permettent au cerveau de réagir deux fois plus vite et d’anticiper tout leur environnement. En revanche quand l’effet s’arrête, le monde tourne au ralenti pour l’usager et certains sont sujets à de lourds vertiges. Comme effet notable, elles créées une hypersensibilité chez tous les usagers.

Oxazépam [Zep] (cachet vert pâle - assommant) : Ceci est un dérivé du médicament éponyme. La molécule qui sert à faciliter le sommeil et à réduire l’anxiété a été surdosée de manière à rendre totalement amorphe. Les gens entrent dans un état second, hallucinent et se pensent parfois même quelqu’un d’autre ou autre part. C’est un puissant anxiolytique qui a été remanié. Ainsi les personnes sont très influençables, beaucoup plus dociles et complètement inconsciente de leur environnement, de la notion de danger ainsi que du bien ou du mal. En revanche, elle garde ses automatismes basiques comme marcher, respirer, dormir, manger, ou encore les trajets qu’elle fait régulièrement, etc…

Les drogues douces

Lasared (cachet bleu pâle) : Substance servant à détendre les muscles et à se sentir léger. Ne rend pas inconscient où dans un état second mais ralentit fortement les facultés cognitives. Dans un moment de stress, le sujet est complètement au ralenti.

La cigarette digitale : Il est bon de savoir qu’il y a très peu de “cigarettes”. En effet, n’ayant pas d’endroit pour cultiver le tabac et donc comprendre son fonctionnement et pouvoir en extraire toutes ses propriétés les plus nocives, ni la main d’oeuvre spécialisé dans la réalisation des petits tubes, les cigarettes papiers en vente sur le marché sont particulièrement rares et chères (un peu comme des bons gros cigares dans notre monde). En revanche, il existe une cigarette digitale, plus communément appelé Pearl (nom de la marque qui a inventé le procédé et monopole du marché à aujourd’hui) qui a la même forme que la cigarette classique mais qui est inépuisable. A l’intérieur, il n’y a ni tabac ni nicotine mais des substances chimiques permettant de ressentir des goûts différents lors de l’inhalation de la fumée qui s’en dégage. Cette cigarette est rechargeable par la cartouche qui sert de filtre. A l’heure actuelle, personne ne sait si cela porte réellement atteinte à la santé ou non.

Les dérivés d’opiacés : en réalité ils ne contiennent pas de vrai opium, seulement une molécule synthétique. Ce sont souvent des médicaments bénins qui sont prit en énorme quantité, quasiment au seuil de la dose létale, pour pouvoir ressentir les effets du peu de “drogue” qu’il y a dedans. Cependant ça crée de violents vomissements et de douloureuses migraines.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:48


Justice
et milieu carcéral


Ce sujet est là pour recenser tout ce que les Moscovites savent du système carcéral de leur capitale. Il y a parfois des zones d'ombre, c'est voulu car, hélas, personne ne sait jamais tout.

Nous rappelons que la branche regroupant la justice et le droit fait partie de la corporation des Financiers. Derrière chaque décision il y a une histoire et celle-ci n'est pas vraiment méconnue du public. Arrangée ou déformée, mais la base reste identique à chaque fois. En effet, l'Etat a perdu son regard sur la Justice il y a plus de trois cents ambriels. En perte de vitesse considérable, des repris de justice se baladaient en ville impunément, les prisons n'avaient rien d'efficace et le personnel juriste était complètement épuisé, croulant sous les affaires. Il y avait donc un manque d'efficacité et d'ordre. A cause de cela, les tribunaux avaient l'habitude de se voir flamber par des haineux qui ne souhaitaient qu'une chose : asseoir leur pouvoir par la crainte. Ainsi, l'Etat avait clairement besoin de financement qu'il n'avait pas et petit à petit, perdait le contrôle total de son autorité.
Lorsque le conglomérat se réunit une nouvelle fois, il ne laissa pas le choix à l'Etat de décider du sort de la Justice. Ils débattirent pendant plusieurs heures à qui serait le meilleur repreneur et les Financiers présentèrent un plan d'action qui séduisit tout le monde. Ce fut réellement à partir de là que le peuple se mit à craindre la prison.

Pour des raisons de crédibilité évidente, la corporation laissa les forces de l'ordre à l'Etat et reprit toutes les affaires en cours ainsi que celles à venir. Il y eut une grosse période où aucun jugement n'était rendu dans le but de renouveler le personnel et de changer plusieurs arrêtés, lois ou même procédures. Le système d'union (formelle et sociale) vit le jour et s'ajouta une annexe au commissariat principal : des cellules. Un endroit où les suspects et les condamnés en attente de jugement, peuvent être détenus pour une durée plus ou moins limitée. Ils vivent seul ou en binôme et ne sortent que pour la visite hebdomadaire de leurs proches. Toutes les commodités nécessaires sont dans leur cellule et les plateau-repas leur arrive par un système de monte plat par lequel ils ne peuvent clairement pas passer si l'envie de s'enfuir les prenait. Généralement, personne n'essaye de sortir du commissariat car il n'y a nulle part où aller, où se réfugier. Même dans la Basse-Ville les autorités retrouvent toujours ceux qu'elles cherchent.

Dorénavant, une fois le jugement rendu il y a deux solutions rendues officielles : il est innocent et relâché ou coupable et enfermé. C'est là que tout change.

Pour les délits comme du vol (en tout genre), certaines violences pathologiques ou incriminant des sociétés comme le détournement de fond, la fraude, etc les malfrats peuvent être épargnés en ne subissant qu'une amende si exorbitante qu'elle induit forcément un travail d'intérêt général. Alors ils ne travaillent pas forcément sur la voie publique mais sont intercepté par des sociétés ou des gérants, qui leur proposent, couteau sous la gorge, de bosser pour eux sinon c'est directement le bagne. La plupart du temps, ils acceptent sans rechigner et rentre dans le rang.
En revanche, si dans cette catégorie, le délit est considéré comme grave, répété, abusif ou offensant, le condamné sera jugé passible d'une peine de prison, tout comme les meurtriers, violeurs, pédophiles et autres sociopathes. Et une fois qu'ils partent, ils ne reviennent plus.

Personne ne sait ni où ils vont, ni ce qu'il advient d'eux. Beaucoup de rumeurs et de théories courent à ce sujet, mais la corporation des Financiers garde son secret sous clé. Interdiction de dévoiler quoi que ce soit à qui que ce soit de la destination des prisonniers. Elle a permis de construire des structures carcérales hyper sécurisées au-delà des murs de la ville, mais c'est dorénavant tout ce que vous savez. Généralement, les journalistes relatent en image une partie du transfert des prisonniers connus et médiatisés, mais ne sortent pas de la ville pour donner suite à ce qu'il se passe au-delà. Seule une navette décolle des institutions juridiques pour un aller simple vers la ou les prisons. Car personne ne sait s'il y en a plusieurs.

Inconscient collectif
D'un point de vue général, la population craint la prison. Dans la haute-ville, les gens se tiennent à carreau. Lorsqu'un de leur proche est arrêté et passible de peine de prison, c'est la honte sur la famille. Non pas qu'un code d'honneur soit réellement en place, mais la prison étant le dernier recours, cela veut dire que la personne a commit non pas un mais plusieurs méfaits graves. De ce fait, ils savent tous qu'ils ne le reverront jamais. La prison est similaire à la mort pour les proches et au bagne pour les condamnés. Le fait que personne ne sache réellement ce qu'il se passe là-bas, laisse libre-court à l'imagination de chacun des pires tortures possibles. Savoir que son mari, sa sœur, son enfant ou ses amis peuvent souffrir le martyr sans ne jamais mourir dans un lieu éloigné de tout, laisse un goût amer dans certaines bouches.

Au niveau de la Basse-Ville, c'est différent. Les gens, n'ayant généralement rien à perdre, se voient plutôt têtes brûlées. Les autorités, moins présentes, enquêtent moins et la répression n'est pas très efficace. La plupart des citoyens ne comprennent pas pourquoi d'ailleurs, plus de forces ne sont pas déployés dans ces sous-sols terrifiants. Cependant, il n'est pas rare de voir des indigents et pauvres malfaiteurs, se retrouver dans la navette de la prison. Aux yeux des bonnes gens, cela fait toujours de la racaille en moins.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:49


Le Den


Le monde d'Antinomia recèle une monnaie, que le nouveau monde a mis en circulation très rapidement, appelé le Den. Venu des pays asiatiques, le Den a contaminé toute la planète pour être la monnaie unique. Ainsi, si le coût de la vie peut être différente en fonction des villes et des endroits, il n'y a pas de taux de change : tout le monde parle le même langage, quand il s'agit d'argent.

Mais le Den, qu'est ce que c'est exactement ? Le Den (Den'g au pluriel) est la monnaie technologique. Ce sont des crédits qui vous sont attribués, justifiant HRP le fait que plus vous participez, plus il est logique de vous récompenser. Lorsque vous créerez un nouveau sujet ou posterez dans la partie RP, vous gagnerez des Den'g. Cela se justifie par le temps qui passe et le fait que l'on estime que votre personnage gagne de l'argent soit par un métier récurrent, soit par de la vente, ou par quelques magouilles.
Il est important pour nous que votre personnage puisse avoir de l'argent pour acheter des objets, prothèses, médicaments, améliorations qui l'intéresseront. Plus le forum se développera, plus il y aura de produits accessibles à l'achat. Chaque personne démarre son personnage avec un certain solde en fonction de son métier. Ce solde est défini par le Staff en fonction de votre situation, vos revenus, votre histoire, etc...

Symbole du Den : Ɖ

Coût de la vie à Moscou

Ce sujet est là pour décrire, en catégories simples, la valeur de chaque objet ou acquisition. On se placera d'un point de vu de l'employé lambda, avent un confort de vie Moyen. Car, bien sûr, il faut prendre ces termes au cas par cas en fonction de la situation financière de votre personnage. Quelque chose qui peut être abordable pour un commercial d'entreprise privée, se verra d'usage courant ou même cher pour un ouvrier. C'est à vous de créer votre propre évolution avec des éléments comme le coût de la vie à Moscou et d'avoir une notion de ce qui peut se vendre et à quel genre de catégorie de prix ça s'achète.

-Bagatelle - Nourriture préparée au marché ou dans des stands de rue ; friperie et mag. d'occasion ;
-Abordable - Transports en commun ; fast-food ;
-Usage courant - Vêtements sans marque ; nourriture de consommation ; matériel électronique ; Neurepdine ; restaurants ; voiture ; Neurepdine
-Cher - Transidine; voyages extra-muros ; implants ;
-Luxe - Restaurant de luxe ; appareil aérien ; Voiture de sport ;

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:50


Alphabet et idiomes


Quand on parle de langues et d’alphabets cela traduit souvent une histoire et une culture. Ici, le peuple qui borde les pays émergeant de la guerre est très jeune et, par ce biais, a une culture qui est aux prémisses de son évolution. Malgré tout, l’écriture utilisée se base énormément sur d’Anciens récits complètement remaniés pour être accessibles. De ce que vous savez, tous les pays parlent la même langue dans un soucis d’uniformité. Vous ne connaissez pas la notion de dialectes ou de patois, simplement car ça n’existe pas. La langue commune s'appelle Infina (nom féminin) mais elle porte aussi le nom de Ssélestya (nom féminin). Bien qu'elle n'ait qu'une seule forme et que cela veut dire la même chose, il est possible qu'elle soit nommée d'une façon ou d'une autre en fonction des régions et de certains pays.

Alphabet

L'alphabet est unique. Si on le transpose à notre langue IRL il est très simple, comporte 26 signes et n'a aucun accent.
Il ne sert à rien de chercher à écrire ces symboles dans vos RP cependant.



Grammaire et conjugaison

On distingue l'écrit de l'oral, qui sont deux formes totalement différentes. Dans un premier temps il faut savoir que les règles de grammaire et conjugaison sont très basiques.
    Pour l'écrit il n'y a que trois temps de rédaction : passé (imparfait), présent et futur.
    Pour l'oral, en revanche, il y a une plus grande pléiade de temps (en plus de ceux cités ci-dessus) comme ce que l'on appelle : le récurrent (passé composé), la volonté (conditionnel) et l’occurrence (subjonctif).

Cela s'explique facilement : Lorsque le monde ressuscita, les nouveaux Hommes développèrent leur parole avant tout. L'écrit ne vint que plus tard et de manière très spartiate. Il fallait arriver à déchiffrer les lectures Anciennes retrouvées par ci par là avant qu'elle ne finissent de se détériorer et les implémenté dans le monde d'aujourd'hui avec la langue actuelle. Il fallait le faire ainsi vite et bien.

L'Infinita est donc au début de sa (jeune) vie et elle tendra à se distordre pour évoluer, tant à l'oral qu'à l'écrit, dans un futur très proche.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:50


Les marques
à travers le monde


Les marques, comme dans notre monde, sont pourvus de logos. Ces noms sont là pour vous aider à mettre des termes particuliers sur certains objets ou certaines filiales. Si vous souhaitez rajouter votre liste ou vos idées, n'hésitez pas à MP Jasper Kovachev. Liste non-exhaustive.

Banques (particuliers)
Global - Crédit Cash - Savco
Banques (entreprises et personnes aisées)
Willard & Tomson - Financielle - iBank - Tara Baum
Centres commerciaux et grande distribution
Colloar - Daisu - Manitoba - Jarchan - Erighul - Klakberg
Hôtels
Cellula - John&Johnson (luxe) - Carré d'As (moyen)
Informatique/HUB
ITC - Vault - Servafi - Gladyoss - Guarni - Hideyoshi - Omeric
Médicaments (laboratoires)
Douvoir - Kusuri - Taylorar - Flikner
Média - Chaîne de télévision (mondial)
NowerTV - NGL - Scones - Netjix - Flibis - KakoyaFTL
Média - nouvelles numériques (mondial)
JYNe - Arabasia - Herictus - Qualitak - Hormayne
Mode - Prêt-à-porter mixte (mode pour particuliers)
Fantasia - Chrome - Blush - Tatwo - Riderz - Peppermint - Abeid - Carter's
Mode - Haute-Couture
Roadstone - Giacommo - Hayari - Roaldra - De Cluse
Réseaux sociaux
Kollya (facebook) - Papering (instagram) - ViaReo (twitter) - Subcray (plateforme de chat)
Restaurants (classiques)
Yastevia - Yataï - Oloport - Verifferata - Chez Freggy
Restaurants (restau. rapide)
B.I.A. - Sam&Dam - Techmiam - JiMarket
Voitures - constructeurs (mondial)
SMD - Maybach - Duesenberg
Vol et jets - constructeurs (leader mondial)
De Clercq (Vancouver) - GenMo (Séoul) - Phaeton (Moscou)

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:51


Le mariage
et apparenté


Dans notre monde le mariage a plusieurs origines. Avant tout religieuse puis devenue administrative, cette union est symbole d’une harmonie entre deux êtres et d’une dévotion sans faille de l’un envers l’autre. Or, sur Antinomia, il n’est pas question de religion. En effet, on ne parle pas de mariage, on parle d’union formelle pour les coeurs et d’union sociale pour les institutions privées. Car ce “mariage” est accessible à des entités comme à des personnes (un peu comme un PACS de nos jours, à peu de choses près).
Une personne ou une entité ne peut avoir les deux unions à la fois. C’est l’une ou l’autre.

L'union formelle

Encore appelé l’union de l’amour éternel. Deux êtres de même sexe ou de sexe opposé, s’aiment et souhaitent s’unir pour la vie. Le contrat qu’ils vont signer, va les engager dans un partage d’amour et de vie commune et protéger leurs biens. C’est somme toute assez classique et les amoureux aiment à suivre une procédure qui se veut “traditionnelle”.
    • Dans la vie de tous les jours, les gens se fréquentent, sortent ensemble puis se séparent s’ils ne se correspondent pas sur un plus ou moins long terme. Cette période n’a pas de règle et n’est soumise à aucune condition.
    • Une fois un couple établi ils font une “pré-union formelle”. On dit qu’ils s’engagent. Ils s’offrent mutuellement un bracelet ou une bague, symbole de leur dévotion l’un envers l’autre et de leur ambition à rester ensemble. Ils peuvent faire la fête pour officialiser cela, mais aucun contrat d’union n’est signé. C’est une période d’essaie où ils commencent à vivre comme le ferait un couple uni officiellement, avec quelques responsabilités que cela comporte (hormis les papiers et les factures où là, c’est trop officiel pour y toucher. On parle ici de vie de couple et non pas de vivre comme l’Etat les verrait.) A l’issu d’un certain temps, ils passent au stade supérieur ou se sépare. Ce système permet à bien des couples de se rendre compte qu’ils ne sont pas fait pour vivre ensemble et évite que le nombre d’unions brisées (équivalent de divorce) n’augmente chaque ambriel.
    • Nous avons ensuite le stade des fiançailles qui, comme chez nous, est une déclaration d’intention d’union formelle. Le couple est plus sûr de lui, de ses acquis et souhaite vraiment s’unir. Ils ont réussi à passer le stade de l’engagement et souhaite s’offrir quelque chose, souvent un bijou, qui démontre qu’ils sont fiancés.
    • Dernier stade : l’union formelle. Cette fois-ci c’est la bonne. Contrairement à notre monde la cérémonie se fait après mais jamais pendant. En effet, les époux doivent prendre rendez-vous avez le maire de leur ville et signer le contrat devant ce dernier ainsi qu’un avocat commis d’office pour l’occasion (il fait office d’huissier en quelques sortes). Cela prendre une demi-heure le temps que le maire explique en quoi ça consiste et que les deux parties lisent le contrat. Il n’y a pas de témoins ou d’amis, juste eux deux. Chacun signe le document électronique dont ils auront systématiquement la copie et ils rentrent chez eux. Simple et efficace. Pas de robe, de costumes ou de parure à ce moment là.

Dans cette société, le blanc n’évoque pas la pureté et la virginité. De plus, comme il n’y a pas de religion (j’aime bien le rappeler) il n’y a pas de virginité avant le mariage. De ce fait, les jeunes unis s’habillent comme ils le souhaitent et font la fête à leur image. Ceux des hautes sphères seront guindés et sur leur trente-et-un alors que les classes populaires feront un grand dîner familial avec une partie des restes de la veille et sans pour autant s’habiller de manière tapageuse.
L’union formelle est peu fréquente. En effet, beaucoup de monde reste à l’état de l’engagement pendant des années voire toute leur vie. Étant un état quasi similaire à celui du contrat signé, ils se contentent souvent de cette situation.

L'union sociale

Ici, rien à voir avec toutes ces étapes là. En effet, il est question de sociétés, de membres d’une même famille, ou encore d’individu souhaitant partager des biens, des affaires et se protéger mutuellement. Les patrons de grandes entreprises ayant plusieurs associés, s’unissent avec eux. Et oui, l’union sociale permet de conclure un contrat entre quatre personnes maximum (et deux minimum). Cela protège les gérants de gros capitaux à ne pas voir leurs associés partir avec la caisse un beau matin. Sans entrer dans les détails, les spécificités précisent bien que avec ce contrat, les signataires forment une seule et même entité indissoluble.
Contrairement au contrat de l’union formelle, les closes de l’union sociale sont déterminées une à une, avec une trame originelle, par les parties lors de l’élaboration du dossier avant signature. C’est quelque chose qui colle au plus près des entreprises et des collaborateurs et chacun doit tenir ses engagements pour sa partie.

Briser une union
Les deux cas de figure

L’union formelle : Rien de plus “simple” ! Un rendez-vous avez le maire et le tour est joué. Un avocat est là pour attester, comme lors de la signature du contrat, que certaines clauses n’ont pas été respectées et que le contrat n’est plus viable. Cependant le couple subit de grosses pénalités au niveau des biens, de leur logement, de la garde de leurs enfants et des frais d’avocats. Si lors de la signature les honoraires de l’avocat sont comprises dans le prix global du rendez-vous (car oui, ce n’est pas gratuit) et ne sont pas exorbitantes, lors de la rupture, tout est multiplié. Système dissuasif ou arnaque ? Personne ne sait mais entre la lourdeur de l’acte (une rupture officielle ce n’est pas rien), le recensement des biens, parfois même la vente du logis et le traumatisme des enfants, le couple s’en voit harassé. Ainsi cet acte n’est pas prit à la légère et l’Etat essaye de faire en sorte qu’il y en ait le moins possible.

L’union sociale : Là, c’est plus compliqué. La séparation se base sur les économies, le capital et les biens recensés lors de la signature du contrat. Tout revient à une personne ou, au contraire, est divisée. Si jamais il y a une des parties qui n’a pas respecté les clauses du contrat, il se voit automatiquement exclu et subit un préjudice. Que ce soit quelqu’un de la famille ou un associé, il ne bénéficie d’aucun avantage ou droit de regard sur quoi que ce soit. Dans le cas d’une société, si c’est l’employeur qui est en faute, c’est lui qui est exclu de son propre contrat. Les associés bénéficient d’une partie des biens et revenus (défini lors de la signature) et d’une protection pour pouvoir le réinjecter dans leur projet personnel ou professionnel.
La rupture pour non respect des conditions, est particulièrement lourdes de conséquences et il n‘est pas rare que dans le cas où le patron est en faute, celui-ci fasse faillite si sa société n’a pas assez de fonds, de revenus et de ressources pour le porter.

Toutes les sociétés ne signent pas ce genre de contrat et quand cela se passe (notamment au niveau des grands groupes) l’information est de suite relayée par les médias, qui considère cet acte comme risqué et exceptionnel.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:51


Les objets hyperconnectés
technologies quotiennes


Cette section vous permet d'avoir une vue d'ensemble sur des technologies qui, dans notre monde, seraient irremplaçables. Je parle bien sûr de smartphone, téléviseurs, ordinateurs et autres... Bien évidemment, tout ce qui est répertorié ici est ce que chacun d'entre vous sait de manière générale. J'ai volontairement omis de parler des petits secrets de l'armée ou du gouvernement, car vous n'êtes pas en mesure de savoir ce qu'ils trafiquent et si ça existe ou non. De plus, cette liste n'est pas exhaustive. Vous, comme nous, pouvons rajouter des éléments qui enrichiront l'univers.
Si vous avez des questions n'hésitez pas à MP Jasper Kovachev.


Le HUB Catalystique (peut se superposer en complément de la prothèse rétinienne) : Les habitants des nouvelles city sont hyperconnectés. En permanence sur les réseaux sociaux, la toile web et en contact avec le monde. La technologie servant à ces personnes d'être mobiles tient dans une poche de pantalon. En effet, chacun est muni d'une lentille qui projette l'image d'un écran juste devant nous. Chaque modèle ayant un numéro de série unique, l'écran n'est visible que par le détenteur, sauf s'il souhaite cocher l'option de l'affichage public. Sinon, les autres verront simplement le tracé d'un cadre, signifiant que cette personne est occupée, en communication et ne pianote pas dans le vide. Cependant, les utilisateurs peuvent passer un appel sans avoir besoin d'afficher l'écran : tout se fait sur l'interface rétinienne qu'offre la lentille (même l'écoute audio que seul le porteur peut entendre). Cette dernière énonce une notification visuelle lorsqu'un nouveau message, appel ou autre intervient sur le HUB.
Pour l'instant, le HUB ne sert qu'à passer des appels, envoyer des messages, enregistrer des médias et surfer sur le web.

Ordinateurs : Les ordinateurs fixes ne sont dorénavant que des holoverres posés sur un bureau (pôle administratif - position assise) ou accrochés à un plafond (pôles techniques/médicaux - position debout) mais non transparent à l'allumage pour laisser un minimum d'intimité. Pour ce qui est de la version portable, elle est compacte et cylindrique. Stockés dans un tube et riche d'un savoir-faire électronique unique, l'écran et le clavier se déroulent devant vous, rigides, pour pouvoir être manipulés. Il faut savoir que le marché de l'informatique est dense et que les modèles se ressemblent tous, contrairement aux prix. Ainsi, vous pourrez trouver des sujets très abordables et plutôt esthétiques tout comme d'autres assez chers (et de qualité) mais où la beauté de l'objet ne prime pas. Pour tous les modèles informatiques (sauf les piratés) il y a un système d'exploitation unique propulsé par deux sociétés qui ont fini par fusionner : Nebula et Dimonded. Leurs logos apparaissent à l'allumage des appareils ainsi que sur les fonds d'écrans et écrans de veille.
Note : Les tours n'existent plus et le mot PC non plus vu qu'il n'y a pas d'anglais.

Holoverres : Les holoverres sont ce que l'on pourrait également qualifié 'd'écrans'. Dans ce monde, toute vitre peut servir d'écran tactile. En effet, le verre fabriqué est d'une matière qui reconnait la peau (naturelle ou synthétique) et permet ainsi de pouvoir naviguer sur son HUB, son ordinateur ou regarder une vidéo. Dans les salle de réunions, les pupitres (debout ou assis) qu'il y a devant chaque personne sont en verre, tout comme ceux des façades d'immeubles de Piatniskaïa. Les magasins, également, se servent de leurs devantures vitrées pour pouvoir afficher librement des messages promotionnels, les horaires d'ouverture et les dernières nouvelles de leur boutique. Dans les foyers, c'est légèrement différent. Si les fenêtres peuvent jouer ce rôle, il n'est pas rare de voir un modèle plus ancien et donc plus massif, servir de téléviseur. La plaque de verre est posé sur une plaque de métal, et est entourée d'un léger cadre noir pour sceller le tout. Moins esthétique, elle n'en est pas moins sans performance.

Voitures : Les véhicules au sol consomment de l'énergie qui n'a rien à voir avec l'essence ou un quelconque résidu pétrolier. Ce sont des machines assez légères et fonctionnelles, qui lévitent d'à peu près cinquante centimètres au dessus du sol. Elles suivent des réseaux routiers spécifiques qui leur permettent donc de "rouler". En effet, si vous souhaitez passer dans la Basse-Ville avec une voiture hautement technologique, vous verrez quelques soucis apparaître. Le sol étant complètement dépourvu de substance magnétique permettant la lévitation des véhicules, il vous faudra vous armer de "voitures" des plus banales, chères et très souvent en piteux état. En effet, ce que l'on connait des voitures attrayant à notre monde, n'est qu'un lointain souvenir et seuls les démunis et gangs de la Basse-Ville ont pu récupérer des carcasses de véhicules lévitant en leur mettant des roues pour pouvoir justement "rouler" un peu partout. Il existe également l'aspect moto et l'aspect tricycle mais, toujours pareil, sans roue. De même, certains véhicules sont marqués soit d'un logo représentant les forces de l'ordre, soit de publicité quelconque pour des grandes marques.
Seules la police et l'armée ont des modèles permutable roue / lévitation de manière à pouvoir circuler autant dans les quartiers de la ville que dans la Basse-Ville.

Avions : Les avions touristiques n'existent pas. Le monde n'est fait qu'à base de jets privés ou quelques navettes. Ce sont des machines très performantes couplant rapidité et ingénierie technologique. Cependant, elles consomment tellement d'énergie qu'elles ne sont utiles que pour de très courts trajets (une heure maximum). Si les plus riches particuliers peuvent en être dotés, ces engins sont très souvent stockés dans des hangars car très imposants. De même, les médias et les force de l'ordre en sont pourvus, pour être au plus près de l'action. Bien évidemment, les navettes qui existent sont, quant à elles, toutes situées à Central. Chaque modèle volant n'est fabriqué que par une seule société et numéroté. Ils sont suivis sur un radar et leur trajet doivent être déclarés la veille. Si par malheur un jet serait détourné ou au contraire, sortirait des limites de la zone, les militaires se lanceraient à sa poursuite avec l'ordre de tirer à vue. Gare à ne pas sortir alors...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:51


Les voyages
Explications


Dans ce monde, peu de villes ont réussi à émerger et à se reconstruire. La plupart des gens sont agglutinés dans les mégalopoles comme Moscou, et éparpillés sur la planète. Cependant, l'Homme ne ressent pas le besoin de voyager. Exit les monuments, les merveilles, l'histoire et tout ce qui peut faire la richesse d'une Terre belle et variée. Dorénavant, le monde est ligaturé d'autoroutes et si voyages il y a, ils ne se font exclusivement qu'en navette aérienne, dont le prix est souvent excessif pour ce que ça représente. Nous retiendront ici que les véhicules de type automobiles sont cloués au sol et les jets et avions sont dans les airs. La voie aérienne est particulièrement développées car tout le monde peu piloter son propre engin, mais la plupart des véhicules circulent encore sur les routes. De plus, les city sont tellement énormes, que les gens ont tout ce qu'ils veulent au sein de ces nouvelles capitales. Il n'y a plus besoin de se déplacer que ce soit pour voir du pays ou suffire un besoin exubérant. Les personnes les plus propices à voyager sont ceux exerçant un métier mobile.
Si la culture du voyage n'est pas intégrée dans les mœurs, ce n'est pas pour autant que les populations ne sont pas curieuses des autres vies sur Terre. Pour cela, les média relatent plutôt bien les informations, n'hésitant pas à filmer des plans d'ensemble, comme pour étaler la différence sur grand écran. Cependant les médias, contrôlés par le gouvernement, ont un discours assez peu encourageant sur le monde extérieur. Il vaut mieux rester dans sa capitale d'origine et continuer à vivre tranquillement. Si les populations veulent savoir ce qu'il se passe ailleurs, les journalistes expliqueront que c'est à eux de leur relater, car ils sont là pour ça. Vivre à l'étranger, affronter l'hostilité des autres capitales, pour apporter une information complète aux populations qui dépendent d'eux sur ce plan là. De vrais héros du quotidien qui savent remplir chaque journal télévisé avec brio et courage. Par ces prises de parole, ils ont tendance à inciter les gens à rester chez eux, dans un environnement conquit.  

A part cela, on note que si les distances sont toujours les mêmes entre ce qui reste des continents, les temps de vols sont considérablement court. On met deux heures pour aller de Vancouver à Moscou par exemple. Pourtant, malgré cette hyperpropulsion des machines aériennes, il est rare de voir des habitants d'une nationalité différente. La plupart des populations naissent et meurent dans la même ville ou la même région, sans s'éloigner. Certains historiens voient par là un besoin d'attaches et de racines mais la plupart des gens se contentent d'une simple explication.

Il faut également savoir que lorsque l'ancienne civilisation s'est éteinte, la nouvelle a rallié un maximum de monde dans les mégalopoles. Personne ne vit à l'extérieur de ces capitales ce qui explique le fait qu'elles soient gigantesques et sur plusieurs étages pour les plus grandes. Toutes les ethnies se côtoient, la mixité se fait et se brasse. Tous ne sont pas originaire du pays en terme d'origines, mais ce n'est pas un problème. Les ancêtres se sont regroupés où ils ont pu et maintenant, il y a tellement de monde que personne ne saurait réellement dire si cet homme ou cette femme a un jour été d'une autre origine. La mentalité et les guerre sur la couleur de peau n'existe pas. La science et la technologie étant le sujet numéro un, l'Humain est accepté dans son entièreté et même au-delà. On va plutôt se poser la question si avec un implant un peu trop voyant et en relief, cela limitera une intégration en société ou non. Ce qui n'a donc rien a voir avec la carnation ou l'origine d'un ancêtre. On vient tous de la Terre et ça suffit largement comme réponse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:52


Plan de Moscou




(cliquez sur le plan pour le voir en plus grand)


Légende :
I - Central  
II - Zamoskvorechye  
III - Barvikha Village  
IV - Piatnitskaïa  
V - Tverskoï

1 - QG des corporations et du congloméra (accessible uniquement par navette ou engins volants)
2 - Place historique du Kremlin et sa place Rouge
3 - Clinique Tsentr Industries
4 - Naslazhdeniye

Héliports notables au sein de Moscou :
- Les toits de Central
- Hangars à la périphérie de Piat
- Les toits des quelques grandes entreprises se situant à Piat (sauf hôtels)
- La Clinique (du côté des urgences)
- Quelques toits de Zamos

Le Monorail de Moscou

Le monorail est un transport en commun parcourant la ville et desservant les zones les plus fréquentées. Il y a en tout quatre lignes principales. On peut voir le monorail circuler au dessus de nos têtes, entre les immeubles et les bâtiments. Tout électrique et aérodynamique, il ne fait quasiment aucun bruit quand il se déplace.

Barvikha Village est le seul quartier qui n'est pas entièrement desservi. Un seul arrêt mène sur un parc avec parking sous-terrain et agence de location de véhicule. C'est une volonté de l'Etat de préserver les plus aisés des travaux de maintenance, des dérangements ainsi que du vis-à-vis disgracieux que peut causer le monorail.
La basse-ville n'est pas desservie pour la bonne et simple raison que sa zone d’influence est en dessous du niveau de Moscou. On accède à cette dernière de deux manières :
-A pied : par des escaliers ou des ascenseurs menant droit vers les bas-fonds.
-En véhicule terrestre : par des routes faisant le tour de la ville et descendant en colimaçon

Il faut savoir que le monorail est payant. Logique me diriez-vous ! Il l'est d'autant plus que chaque Moskovite possède un pass qu'il renouvelle tous les ambriels. Ce pass est plus ou moins onéreux en fonction de la situation de chacun. Tous les trois mois, tout le monde recense ses RPs, les termine et nous passons à la période suivante. Ce recensement sert également à voir combien de personnes se sont baladés en transport en commun. En fonction de cela, sur la récompense en Den'g qu'ils vont recevoir, ceux ayant dans leur fiche un pass ambriel pour le monorail de Moscou (qui n'est pas accessible à la création normalement) ne verront pas de malus à leur rentrée d'argent. Ceux ne l'ayant pas, seront considérés comme voyageant sans pass et donc une petite rente sera retirée de leurs revenus.

Schéma des lignes


Schéma des lignes


Lignes et Arrêts
Ligne 1 - Ligne 2 - Ligne 3 - Ligne 4

-On estime le temps entre chaque arrêt entre 1 et 4 minutes en fonction de la distance, sachant que la moyenne est de 2 minutes-

De Central à Taushev : 1A
De Central à Kurtashkin : 1B
De Central à Vya : 1C

Ligne 1
- Point de départ  initial : Central
- Terminus : Taushev, Kurtashkin et Vya
- Bilkov Inc est l'arrêt qui dessert la navette qui mène aux quartiers généraux des corporations. Central, Klimentrau, Tanas et Tserkov sont les arrêts qui desservent la plupart des sièges sociaux des entreprises.

Ligne 2
- Points de départs initiaux : Les Aérogares
- Terminus : Les Aérogares
- Dessert principalement Tverskoï et Piat, zones très fréquentées par les voyageurs se rendant en aérogare.

Ligne 3
- Points de départ initial : Vereshchagin
- Terminus : Kurtashkin, Starodubstev, Timofeyevich
- Dessert l'entièreté de Piat et, à horaires spéciaux, pousse le voyage jusqu'à Barvikha Village. Les rames sont donc à terminus différents en fonction des horaires.
- Gruzdev et Kudryavtsev sont les arrêts de la clinique Tsentr. Timofeyevich est l'arrêt desservant l'entrée de Barvikha Village.

Ligne 4
- Points de départ initial : Starodubtsev
- Terminus : Lavro, Zakharin
- Dessert principale Zamos, vers le centre de Moscou. Il y a peu d'arrêts dans le but de garder la tranquillité de ce quartier. Cependant, beaucoup d'autobus circulent pour emmener les gens à travers Moscou.
- Vyacheslavovich est l'arrêt qui dessert le parc Tolstoï et Lavro, celui qui dessert Naslazhdeniye.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 233
 (#Mar 24 Avr - 9:52


Un monde sans religion


Les religions institutionnalisées sont, ici, complètement inexistante. En effet, l'Humanité se pensant toute nouvelle et n'ayant peu voire pas connaissance de l'ancienne civilisation (avant les grandes guerres) aucun écrits, textes sacrés ou même reliquat de souvenir lié à un dieu ou à un culte n'a pu être transporté dans le nouveau monde. Personne ne connait le principe de fidélité divine, de reliques ou même de guerre sainte. L'entité la plus haute qui peut les surplomber n'est rien d'autre que leur gouvernement et ils sont loin de les vénérer. La nouvelle Humanité a plus tendance à croire en elle, en ce qu'elle voit et ce qu'elle entend, sans se soucier de si quelqu'un ou quelque chose qui les dépasse influence leurs actions ou le cour de leur pensée.
Cependant, si le monde vit actuellement sans aucune forme de religion, l'être Humain n'en reste pas moins spirituel s'il le désire. Sans parler d'état d'esprit reconnu et pratiqué à travers le monde, avec des lieux de culte et un quelconque Dieu, on peut déjà parler d'un fil de pensée fantasmé. Quelque chose que le personnage s'approprierait comme, par exemple, le concept d'une superstition ou celui d'une forme de réincarnation. Il ne construira pas, à lui seul, une religion avec tous les préceptes qui iront bien, mais il n'est pas dépourvu d'imagination pour autant. Les basses classes, souvent dans la misère et dépendantes de plus fortes qu'eux, peuvent également, sans parler de prière, se raccrocher à un espoir, estimer qu'une personne chère et partie trop tôt veille sur eux, ou bien qu'un monde meilleur les attend au-delà de certaines frontières telle que la Mort.

Le monde est entouré de rationalisme pur et de course à la science, à la technologie. Pourtant, il y a énormément de mystères qui planent, de gros doutes. Personne ne sait d'où vient l'Homme et quand il a été créé, à quelles fins et par qui. Les textes Anciens ont été détruits, partit en cendre avec l'ancienne civilisation. Personne n'a révélé l'origine de cette race humaine et certains pourraient être en quête de savoir ou, faute de moyens, s'imaginer qu'une entité impalpable ait pu les créer.
Le tout est que tout cela ne reste qu'à l'échelle du personnage. Les fondements du contexte et de l'histoire du forum seront bousculés avec les évent et des RP organisés par le Staff. Il faut donc bien comprendre par là que ça ne peut toucher que sa personne et qu'il ne peut pas influencer le cour de l'Histoire ou porter une quelconque parole divine. Tout simplement car cela n'existe pas et que s'il en est, ce n'est que le fruit de sa propre imagination.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
 (#
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: La douane :: zone de transit-