AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


 

 Piatnitskaïa - En détails


avatar
Gouvernement
Fondateur
Messages : 70
Matérias : 12
Date d'inscription : 14/02/2017

Identité
Age: 20
 (#Lun 6 Mar - 16:21


Piatnitskaïa

Le quartier populaire



Malgré ce que l'on pourrait croire, les grattes-ciels de Piatnitskaïa n'ont rien d'un fantasme. Les tours austères faites de verres et d'acier sont collées les unes aux autres, faisant de ce quartier un bloc noir et massif. Chacune d'elle abrite le plus gros de la population Moscovite : des gens aux très faibles revenus, ne pouvant se payer plus d'un deux pièces dans la capitale. L'endroit n'est pas mal famé, mais il représente bien la classe populaire. Point d'éclairages urbains le long des routes car seule la multitude de panneaux géants publicitaires allumés jour et nuit, permet une vision parfaite. Servant de cache misère à des édifices sans balcon et aux petites fenêtres, ils ont au moins la particularité de n'être opaque que d'un côté, permettant aux habitants de garder un certain vis-à-vis. Beaucoup de magasins médiocres où de fast-food de piètre qualité héritent du rez-de-chaussé des buildings résidentiels, créant un réseau de galeries entre la rue et les tours. La route étant en permanence fréquentés par des véhicules, il est impossible d'espérer un réel calme. Cependant, une fois à l'intérieur des appartements, les murs estompent en grande majorité le vacarme extérieur. C'est d'ailleurs ici que l'on trouve des Cellula©. Ce quartier est peuplé d'étudiants sans le sous, de jeunes travailleurs et de personnes ou familles dans une situation financière dérisoire.



Dans ce quartier, il est très vite facile de tomber sur des rues et ruelles laissées à l'abandon et peu fréquentées. Le crime parfait pourrait y être commis mais ce n'est pas ça le plus aberrant. Dès que l'ombre se profile, on peut voir des gens profiter des ordures pour faire de la récupération. Des déchets un peu partout peuvent traîner, comme si la municipalité ne nettoyait que les artères principales (c'est un peu le cas il faut dire...).
Bien que des gens aux petits revenus vivent ici, il n'y a qu'un pas vers la misère...

A travers tous les écrans lumineux de publicités et d'enseignes, on peut distinguer des panneaux de directions, beaucoup plus petits. Notamment un, assez célèbre dans les environs, menant vers les décombres de ces rues malsaines. Le quartier des plaisirs, celui qui renferment les meilleurs club de gentleman de la ville. Étrangement, dès que la dernière rue est franchie, un nouveau monde s'ouvre. Les devantures, comme les rues, sont propres, une odeur aphrodisiaque rode dans les airs et les décorations mêle savamment le style russe et asiatique. Les habitués vous dirons qu'il y a là-bas les plus belles créatures, augmentées ou non, vous offrant une nuit d'ivresse. Les plus rétrogrades, eux, ne vous inciterons jamais à y mettre les pieds, estimant que cette infamie est la honte de la super-city.
A vous, à présent, de vous faire votre propre opinion...


http://antinomia.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: Moscou :: Piatnitskaïa-