Top
Bottom



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM

 

 Adam Bell (Fini)


Invité
Invité
 (#Jeu 22 Fév - 3:17
ADAM BELLIdentite
Nom(s) : Bell
Prénom(s) : Adam
Surnom(s) :  (diminutif du surnom du genre Lily, Coco, etc. Pas de titres du genre "le sauveur" "le moche" "le puissant" etc...)
Genre :
Âge : 34 Ambriels
Orientation sexuelle : Hétéro
Origine(s) : Européen
Niveau de dangerosité : I
Niveau de vie : Moyen

Groupe : [X] Augmenté [] Natives
Faction : [X] Assumés  [] Conscrits

Corporation : Services
Métier : Mercenaire
Rang : I

Personnage utilisé en avatar :
Code:
Adam Bell - [i]Bigby Wolf by SaraKpn on DeviantArt [/i]

Capacites


Capacité I : Strengthening
Augmentation de : []Tête []Torse []Yeux [X]Peau []Jambes []Bras []Dos

Effets négatifs : permanent [Saignements du nez] / temporaire []
Capacité II : Skeleton
Augmentation de : []Tête []Torse []Yeux []Peau []Jambes []Bras [X]Dos

Effets négatifs : permanent [Migraines fréquentes] / temporaire []
Possessions


- Un deux pièces dans Piatnitskaïa
-RS-511
-Matraque télescopique électrifié
-Flasque de poche

Fiche médicale

Poids : 80KG
Taille : 184CM
Couleurs des yeux : Marrons
Couleur des cheveux : Noirs
Particularité(s) physique notable(s) : Généralement un visage un peu fatigué avec une barbe de quelques jours, le torse et le dos marqués de quelques cicatrices, mais avec un côté un peu mystérieux plutôt séduisant.
Groupe sanguin : A+
Corpulence [une seule réponse] :
[] Rachitique [] Fine
[] Moyenne
[] Massive [X] Athlétique
[] Embonpoint [] Obèse
Allergies :

Psychologie


Déjà que ma vie est un véritable foutoir, mon esprit est pas mal en bordel ! Même si avant j'étais quelqu'un de plutôt chaleureux, toujours un mot pour faire rire les autres, toujours à l'écoute, poli, soigné et soucieux de mon apparence... une sorte de gentleman ou de chevalier servant des temps moderne. Mais ma vie passée n'a plus rien à voir aujourd'hui, je suis pris d'insomnie presque toutes les nuit, impossible de retrouver le sommeil sauf quand je tombe de fatigue, je bois pas mal aussi, j'ai presque toujours une petite flasque sur moi pour me tenir compagnie. Je suis plutôt un loup solitaire, vous savez le genre gars qui observe depuis un coin de la pièce, les sourcils froncés, toujours sur ses gardes. Mais ça c'est uniquement mon côté gentil, parce que faut pas m'embêter, c'est le meilleur moyen de finir avec des dents en moins voire plus. Le plus souvent je suis calme et je dis pas grand chose jusqu'à ce qu'on réveille la bête qui dort au fond de moi.

Ça c'est plutôt la première impression, quand on ne me connaît pas vraiment, mais en général ça suffit à repousser le tout venant. Si on va plus loin dans les tréfonds de mon esprit, je suis quelqu'un qui a un sens assidu de la justice, c'est sûrement mon côté ancien officier de police qui est toujours présent et peut-être une envie de se venger des atrocités qui me sont arrivées, pas au point que je vais aider la moindre petite vieille à traverser la rue, mais si je croise quelqu'un qui se fait brutaliser je vais pas laisser passer. Et comme je passe pas mal de temps à boire dans des quartiers pas très fréquentables... On va dire que j'ai une capacité pour m'attirer des ennuis en voulant calmer les ardeurs de ceux qui se prennent un peu trop pour les rois du quartiers, que ce soit des ptits dealers, des soi-disant gros durs, des abrutis de toutes les catégories... Mais passons à autre chose, je m'égare !

Si on occulte mon côté froid et un peu rebutant au premier abord j'ai pas un mauvais fond, je suis juste quelqu'un de bien à qui il est arrivé de mauvaises choses. Il y a également une deuxième face de ma personnalité qui est apparue, ou plutôt réapparue récemment depuis l'apparition de Laura dans ma vie. Je suis quelqu'un d'assez protecteur envers les gens qui me sont proches, cela n'avait pas vraiment d'importance jusqu'à récemment puisque je n'avais rien, plus de familles, pas de réels amis, rien de plus que des contacts issus de mes activités de mercenaires. Mais même si je me voile la face, j'aime bien cette petite et je ferai tout mon possible pour qu'il ne lui arrive aucun mal.

Histoire


Mon histoire ressemble plus à une descente aux enfers progressive, pas très plaisante à raconter et pleines de péripéties funestes, le plus simple est donc de raconter les grandes lignes sans rentrer dans les détails sordides, on aura tout le temps de mieux faire connaissance plus tard j'imagine.

J'ai commencé ma vie comme n'importe qui, dans une famille de la classe moyenne, j'étais destiné à moi-même finir comme ces millions de fonctionnaires, à devenir une personne ordinaire. J'ai grandi à Moscou, dans une tour immense d'un quartier résidentiel, pas particulièrement bon élève, j'ai quand même fini mes études et suis devenu officier de police. J'effectuais des débuts prometteurs et mes supérieurs me promettait un bon avenir. Après quelques ambriels de services c'est là que je fis la rencontre de Mary, une jeune scientifique qui terminait ses études et la fille d'un responsable de laboratoire de la clinique. Ce fut le coup de foudre et un peu plus d'un an après notre rencontre, nous fûmes mariés.

 Une fois que les études de Mary furent terminées, nous nous installâmes dans un quartier plutôt aisé de Moscou et elle trouva un poste dans le laboratoire de son père. Mais alors que nous vivions un rêve et que rien au monde ne pouvait nous priver de notre bonheur, Mary me fut retirée par un soir où elle devait aller administrer leur dose de Transidine à certains clients riches récemment augmentés. Alors qu'elle traversait la ville en voiture, son véhicule fut percuté par un autre véhicule lancé à pleine vitesse. Ce jour là ma vie s'est arrêté, pendant plusieurs qartels je sombrais entre alcool et drogues diverses. Et le jour où je pensais une fois de plus mettre fin à mes jours, un homme frappa à ma porte.

C'était un homme d'âge mûr, peut être une soixantaine d'Ambriels, je le reconnu comme le père de ma défunte Mary, Anatoly. Je le fis entrer chez moi où il pu constater l'état déplorable de mon appartement, la pièce était plongée dans la pénombre, des ordures jonchaient le sol, des cadavres de bouteilles d'alcool s'entassaient dans un peu tous les coins... Je l'invitais à s'asseoir, je pris place en face de lui et nous nous dévisageâmes un long moment, je connaissais peu cet homme, l'ayant vu à de rares occasions, mais je savais qu'il était très attaché aux valeurs familiales et je reconnaissais ses yeux comme ceux de Mary et cela suffit à me captiver quand il prit la parole. Il m'informa qu'après avoir mené une enquête privée, il avait découvert que la mort de Mary n'était pas un banal accident mais que sa voiture avait été visée par un groupe de dealers influents qui voulait obtenir des cargaisons de Transidine. Sans attendre j'enfilais une veste, je ramassais mon arme de service, j'avais pensé de nombreuses fois au suicide, j'avais donc entreposé mon arme chez moi dans l'optique de la retourner contre moi. J'avais maintenant une enquête à mener, peu importe jusqu'où il faudrait aller.

Je passerai sur les qartels d'enquêtes, de poursuite d'indices, d’extorsions d'information, de violence. En moins de deux eriels j'avais retrouvé le responsable et j'avais accompli ma vengeance, il me suffit de le jeter depuis un balcon et de mettre le feu à son appartement, mais malheureusement après avoir obtenu ma vengeance, la justice m'a retrouvé. Je fus arrêté et comparu devant un tribunal pour meurtre, la mort d'un dealer par la faute d'un policier, il suffit de dire qu'il avait une arme illégale sur lui et qu'il avait tenté de résister à son arrestation. Mais malgré cela je fus démis de mes fonctions au sein de la police et ce n'est que grâce au talent de mon avocate que je ne fus pas envoyé en prison. Toujours accro à l'alcool et aux drogues diverses, parce que même une fois ma vengeance accomplie, ce meurtre ne m'avait pas rendu ma Mary. Je finis dans la basse-ville dans un appartement miteux, faute de revenu depuis que j'étais viré de la police, mais je n'allais pas rester emprisonné dans cet enfer longtemps. Après plusieurs séjours à l'hôpital, sûrement dû à ma réputation de flic et que j'avais déjà arrêté la plupart des gens que je croisais dans la rue au moins une fois, je fus gravement blessé, quasiment laissé pour mort dans une ruelle après avoir bu toute la soirée. Apprenant où j'avais finis, Anatoly vint me rendre visite durant ma convalescence. Une fois de plus il allait m'offrir l'occasion de me libérer. Un marché simple, il pouvait me sortir de là et de me remettre en état pour me remercier d'avoir vengé sa fille, par contre il me serait impossible de reprendre ma vie en tant que policier. Sachant que rester dans ces bas-fonds sordides était synonyme de mort si je continuais mes allers et venues à l'hôpital, je dû accepter son marché.

 Moi qui pensais avoir souffert entre tous les passages à tabac que j'avais subis ces derniers qartels, ce n'était rien comparée aux opérations que je dû subir. Les multiples fractures et blessures que j'avais subi avaient fragilisé mon corps, les chirurgiens modifièrent donc mon squelette et ma peau pour les rendre plus résistante, au final je me rendis compte que ce serait un plus pour mon futur métier. Mais ce fut surtout les eriels qui suivirent le pire, des centaines d'heures de rééducation, de douleur, d'insomnie, d'entrainement pour réapprendre à vivre comme quelqu'un de normal. Mais je n'étais pas au bout de mes peines, à la sortie de la rééducation, Anatoly m'utilisa comme un pantin pour combattre la concurrence, entre sabotage, extorsion d'informations, vol de matériels... J'étais piégé dans une spirale infernale à cause d'une puce qu'il avait secrètement placé dans ma poitrine lors de la pose de mes augmentations. Il avait le pouvoir de vie et de mort à tout moment, en pressant un simple bouton il pouvait m'envoyer une décharge mortelle.

 Après plusieurs eriels d'activités illégales contre mon gré, une nuit je fus envoyé chez un médecin qui avait refusé de travailler dans le laboratoire de mon patron au profit d'un autre, après avoir forcé la porte de ma cible, je m'approchais de lui et le tira de son lit. Il implora ma pitié, se mis à genou et me supplia de ne pas lui faire de mal, mais ce qui retenu ma main ce ne furent pas ses mots qui encore une fois me brisaient le cœur mais je n'avais pas le choix, je devais survivre. Un bruit derrière moi me fit me retourner et sortir mon arme, à ma grande surprise je me retrouvais face à une petite fille de moins de dix Ambriels qui traversa la pièce pour se jeter dans les bras de son père en pleurant. Cette vision me figea, j'en étais donc réduit à ça, devoir brutaliser un père devant sa fille ! Je rengainai mon arme et je tentai de calmer le médecin et sa fille, je devais trouver un moyen d'en finir avec cette situation, je ne pouvais plus continuer comme ça. J'enlevai alors ma chemise et demandai au médecin de me retirer la puce près de mon cœur et je laisserai tranquille. Encore une opération douloureuse et fait dans des conditions pas optimales, mais après quelques temps à fouiller dans mon torse ouvert, il retira la petite puce qui me gardais sous la botte de mon patron depuis tout ce temps.

 Je repassais par mon appartement au sommet d'une tour d'un quartier aisé, c'est que ça paye pas mal d'être mercenaire si on s'adresse au bon employeur. J'attrapai tout ce qui me serai utile et prépara un sac de voyage le plus spartiate possible, mon arme, une matraque télescopique qui datait de mon époque dans la police, toutes mes économies et quelques objets personnels, pas de place pour les vêtements ou les choses trop encombrantes. J'appelai un contact peu fréquentable que je m'étais fait avec le temps, un hacker qui en échange de presque toutes mes économies et des services que je lui avais rendu par le passé, il entra dans la base de donnée de la société d'Anatoly grâce à mes codes d'accès et enregistra toutes nos conversations privées sur mes différentes activités, un moyen de faire pression si jamais on essayait de me retrouver.

Après mon méfait contre la société de mon ancien patron et beau père, je dû faire profil bas, je décidai donc grâce à mes maigres économies d'acheter un appartement à Piatnitskaïa. Reprenant doucement mon activité de mercenaire, mais à des fins plus légales, garde du corps de célébrités un jour, convoyeur de fonds ou d'autre type de cargaisons pour de grandes entreprises le lendemain, même si parfois je pouvais fraterniser avec une mafias ou un gang pour en affaiblir une autre, je tentais de recréer un réseau de contact divers et varié.

Un ambriel après mon arrivé dans mon nouveau quartier et ma nouvelle vie, j'ai recueilli une jeune orpheline, Laura, elle n'est âgée que de treize ambriels mais pour son âge elle est plus débrouillarde que la moyenne. C'est une orpheline qui vivait dans les bas fonds, un jour où des garçons plus âgés qu'elle tentait de lui voler ses affaires, je les ai fait fuir et me voilà devenu une sorte de père d'adoption pour cette petite. Je ne pouvais pas la laisser dans la rue, elle aurait fini par se faire tuer ou pire. Cela fait presque trois eriels qu'elle vit avec moi, même si l'adaptation se fait petit à petit, je suis pas vraiment fait pour être père et je suis pas quelqu'un de très présent. Et même si je ne l'avouerai jamais cette petite est une perspective d'espoir pour moi, de ne pas finir ronger par mon passé et d'un jour remonter la pente.

H.R.P.

Décris nous un peu qui tu es et comment tu es arrivé ici :)

Je suis arrivé un peu par hasard, ça faisait plus de 5 ans que j'avais arrêté le RP et comme j'ai pas mal de temps libre je me suis dit que j'allai me remettre en selle ! Donc désolé d'avance si je suis un peu rouillé.

Code : Code validé by Jasper
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Jeu 22 Fév - 22:22
Bienvenuuuuue o/ Je n'avais pas vu que tu avais posté =D
J'espère que tu t'éclateras parmi nouuuuus !!!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 234
 (#Dim 25 Fév - 17:31
Coucou ^^

Je vais modérer ta fichette o/

Alors pour les origines nous parlons en termes d'ethnie si tu préfères. Si tu as du sang d'un autre pays / peuple sur des générations. Si tu regardes les autres fiches, tu vas voir : Américaines, Polonaises, Russes, etc.
De plus, la ville de New York n'est pas connue. Je te donne ici les sujets :

Plans, monde extérieur et voyages a écrit:
A part cela, on note que si les distances sont toujours les mêmes entre ce qui reste des continents, les temps de vols sont considérablement court. On met deux heures pour aller de Vancouver à Moscou par exemple. Pourtant, malgré cette hyperpropulsion des machines aériennes, il est rare de voir des habitants d'une nationalité différente. La plupart des populations naissent et meurent dans la même ville ou la même région, sans s'éloigner. Certains historiens voient par là un besoin d'attaches et de racines, mais la plupart des gens se contentent d'une simple explication.

Implants, toxine et notions de danger a écrit:
Bon à savoir : Le monde est constitué de trois grands groupes médicaux à qui appartiennent la plupart des cliniques pratiquantes : Sung Yon Medical (Corée), Technicium (Amérique) et Tsentr Industries (Russie). Ces géants ne cessent de se faire la guerre en conférence ou même dans les laboratoires et chacun est victime de vol de technologie.

En fait il n'y a que ces trois grandes villes et personne n'y entre ou n'y sort. Ces capitales du monde réunissent quasiment toute la nouvelle Humanité et celle-ci se contente très bien de ça. Donc exit Paris, New York, Londres ou Dubaï ^^ Comme j'ai vu que ton histoire était liée à quelques villes du genre, je te laisse rectifier tout ça. Quoi qu'il advienne donc : tu es né à Moscou, c'est un fait. Les voyages entre les capitales sont beaucoup trop rares, cher et pas du tout dans la culture, pour que les civils veuillent voyager et habiter ailleurs ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
 (#Dim 25 Fév - 19:44
Je pense avoir corrigé tout ce qu'il faut. J'ai changé l'origine et du coup pour l'histoire tout ce passe à Moscou, puisque les voyages entre villes ne sont pas possibles.

J'espère que tout est bon cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Dim 25 Fév - 22:12
Aller c'est partit pour la lecture complète alors !

Tu parles dans ton histoire d'une clinique privée. La seule clinique qu'il y a Moscou n'a pas qu'un seul propriétaire. Si tu veux malgré tout rester dans le thème je te conseille de remplacer "fille d'un propriétaire de clinique privée" par "fille d'un responsable de laboratoire travaillant pour la clinique". Disons que c'est plus crédible dans l'univers =)
Pareil "elle se trouva un poste dans la clinique de son père" : dans le laboratoire de son père.

"En moins de deux mois" : attention ce ne sont pas des mois ^^ Je te laisse relire le sujet ici

Alors un passage me chagrine mais n'aie crainte, on va voir ça ensemble :
Adam a écrit:
Mais malgré cela je fus démis définitivement de mes fonctions de policier et envoyé pour quelques années en prison. Un policier en prison, c'est pas forcément des vacances, mais je n'allais pas rester emprisonné longtemps, après plusieurs séjours à l'hôpital, je fus gravement blessé, quasiment laissé pour mort dans une cellule.
En fait quand on va en prison c'est pour la vie. Là si la justice l'a retrouvé pour "meurtre" alors il est censé y aller et ne plus jamais y revenir. Sauf que ce serait dommage XD Du coup je te propose de modifier légèrement ce passage en expliquant qu'un avocat t'a sortit de là et que comme c'était un petit dealer sans importance, on ta juste "jeté" dans la Basse-Ville après t'avoir démi de tes fonctions de policier et t'avoir retiré ton logement. Ca permet de trouver une alternative à la prison. Cependant tu peux garder le passage où, dans la Basse-Ville, certains savaient que t'étais flic, et te cassaient la gueule sévèrement ^^
De même, Anatoly aurait très bien descendre dans la Basse-Ville pour visiter ton squat de manière à te rendre visite (il aurait eu un véhicule blindé + garde du corps pour sa sécurité ^^)
En plus l'hôpital de la Basse-Ville est un endroit où officient les médecins qui ont été rayé de l'ordre des médecins du coup c'est une vraie boucherie. On meurt plus en allant là bas qu'en restant seul et malade XD Du coup ça colle carrément qu'Anatoly mette les fonds et les moyens pour te trouver un appartement descend et te sortir de là =)

"Mais ce fut surtout les mois qui suivirent le pire" : alala... On a envie de dire "mois" xD

"chez un médecin qui avait refusé de signer un nouveau contrat à la clinique au profit d'une autre" : tu remplaces clinique par laboratoire ^^

"Un an après mon arrivé" : idem ^^

"lle n'est âgée que de 13 Ambriels " : on écrit les chiffres en toutes lettres

C'est les plus grosses choses à changer, sinon y a pas mal de fois les mots "mois/années" qu'il faut que tu changes par ériel et ambriel c'est super important. Si jamais tu fais un ctrl + F pour voir dans la page que tu n'aies rien oublié. Pareil, l'appellation du jour / de la nuit ça change pas, mais "il y a plusieurs jours" ça se dit dériels.
Donc voilà juste attention à ça.

Dès que tu modifies tout ça je te valide et surtout : ton histoire est trop trop cool ! J'ai hâte de te valider et de voir cette évolution car tu nous a fait là un super perso ! =D Je ne trouves pas du tout que tu es rouillé personnellement tu écris assez bien c'est agréable ! ^^ Si tu as des questions n'hésite pas o/


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
 (#Dim 25 Fév - 23:16
J'ai fait les modifications et ça fait super plaisir que tu trouves mon perso intéressant, j'ai toujours aimé écrire les histoires de mes persos, mais là j'ai préféré juste narré les événements sans partir dans des longues descriptions détaillées ou des dialogues pour ma reprise, mais avant la plupart de mes fiches devaient loger sur plusieurs post différents car elle dépassaient le nombre de caractère maximum. En tout cas j'ai hâte de commencer !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 234
 (#Lun 26 Fév - 11:07


FÉLICITATIONS
Tu es validé !


Tout est en règle. En tout cas bravo à toi pour cette fiche dûment complétée !

Je m'occupe de te mettre ton groupe, ta couleur et de classer ta fiche de présentation. Pour nous aider, tu peux d'ores et déjà mettre le lien de ce sujet dans la case "Présentation" qui se trouve dans ton profil (PDA dans la barre des menus). Dans cette même section, tu as un onglet 'Identité', pensez à l'activer et à remplir les champs en fonction de ton personnage.
Si tu as des capacités, nous déterminerons seulement l'effet permanent et non le temporaire, car nous estimons que la ou les capacités que tu as, ont déjà vu leurs effets secondaires estompés.

N'oublie pas de cliquer sur les petits Pokémons de la page d'accueil. En votant pour Antinomia tu permets au forum de gagner en visibilité et de recruter plein de copains !

Nous t'invitons dès à présent à suivre ces petits liens qui t'aideront dans la suite de ton aventure sur Antinomia, et qui te permettront même de te faire des amis

Pour toutes questions, le Staff reste joignable par MP alors n'hésite pas !

Bon jeu parmi nous

Le sujets de base à lire et relire :
Histoire - Contexte - Chronologie - Calendrier - Actu admin.


Les liens complémentaires :
Fiche de liens - Demande de RP - Carnet RP - Une maison ! - Evolution - Flood &
Discord
- FAQ


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
 (#
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: L'ancienne douane :: Archives :: Passeport :: Présentations validées-