Top
Bottom



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


 

 Drogues et addictifs


avatar
Gouvernement
Fondateur
Date d'inscription : 14/02/2017
Messages : 145
 (#Jeu 9 Nov - 14:03


Généralité


Comme dans tous les mondes existants, les gens chercheront une manière de s’évader, ou de vivre leur vie différemment. Beaucoup chercheront à prendre des substances qui leurs feront connaître le sommet du plaisir, de la joie, de l’excitation, de l’engoûement pour tout. Mais cet état étant particulièrement éphémère, le contre-coup est d’autant plus dur et sévère. On ne compte plus les cas de léthargie ou catatonie après des overdoses ou simplement des “bad trip”.
Le gouvernement se bat activement contre cette dépendance et n’hésite pas à diaboliser ces substances qui circulent dans les bas-fonds ainsi que dans les clubs. Des consignes de sécurité sont écrites sur tous les murs et circulent même sur les appareils digitaux des jeunes gens lorsque ceux-ci sont repérés par le système central, présent dans ces lieux de décadence.

Les drogues dures

Neurepdine (piqûre - antalgique) : on ne la présente plus. Elle est une des drogues les plus vendues et utilisées dans les marchés noirs. Servant de palliatif à la Transidine, ses effets sont clairement indésirable et l’overdose est très vite arrivée.

Artinine et Crater (poudre - excitant) : Ces deux là sont ensembles car ce sont des jumelles. Si ont les prendre l’une après l’autre, il paraîtrait que leurs effets sont décuplés et époustouflants. Ceux qui ont testé n’ont pas forcément survécu mais il paraîtrait que le trip a été sensationnel. Ces substances sont des excitants qui permettent au cerveau de réagir deux fois plus vite et d’anticiper tout leur environnement. En revanche quand l’effet s’arrête, le monde tourne au ralenti pour l’usager et certains sont sujets à de lourds vertiges. Comme effet notable, elles créées une hypersensibilité chez tous les usagers.

Oxazépam [Zep] (cachet vert pâle - assommant) : Ceci est un dérivé du médicament éponyme. La molécule qui sert à faciliter le sommeil et à réduire l’anxiété a été surdosée de manière à rendre totalement amorphe. Les gens entrent dans un état second, hallucinent et se pensent parfois même quelqu’un d’autre ou autre part. C’est un puissant anxiolytique qui a été remanié. Ainsi les personnes sont très influençables, beaucoup plus dociles et complètement inconsciente de leur environnement, de la notion de danger ainsi que du bien ou du mal. En revanche, elle garde ses automatismes basiques comme marcher, respirer, dormir, manger, ou encore les trajets qu’elle fait régulièrement, etc…

Les drogues douces

Lasared (cachet bleu pâle) : Substance servant à détendre les muscles et à se sentir léger. Ne rend pas inconscient où dans un état second mais ralentit fortement les facultés cognitives. Dans un moment de stress, le sujet est complètement au ralenti.

La cigarette digitale : Il est bon de savoir qu’il y a très peu de “cigarettes”. En effet, n’ayant pas d’endroit pour cultiver le tabac et donc comprendre son fonctionnement et pouvoir en extraire toutes ses propriétés les plus nocives, ni la main d’oeuvre spécialisé dans la réalisation des petits tubes, les cigarettes papiers en vente sur le marché sont particulièrement rares et chères (un peu comme des bons gros cigares dans notre monde). En revanche, il existe une cigarette digitale, plus communément appelé Pearl (nom de la marque qui a inventé le procédé et monopole du marché à aujourd’hui) qui a la même forme que la cigarette classique mais qui est inépuisable. A l’intérieur, il n’y a ni tabac ni nicotine mais des substances chimiques permettant de ressentir des goûts différents lors de l’inhalation de la fumée qui s’en dégage. Cette cigarette est rechargeable par la cartouche qui sert de filtre. A l’heure actuelle, personne ne sait si cela porte réellement atteinte à la santé ou non.

Les dérivés d’opiacés : en réalité ils ne contiennent pas de vrai opium, seulement une molécule synthétique. Ce sont souvent des médicaments bénins qui sont prit en énorme quantité, quasiment au seuil de la dose létale, pour pouvoir ressentir les effets du peu de “drogue” qu’il y a dedans. Cependant ça crée de violents vomissements et de douloureuses migraines.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: La douane :: zone de transit-