Top
Bottom



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM

 

 Artyom Ghlukowsky


avatar
Artyom
Révolté
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 16

Identité
Age: 39 Ambriels
Logement: Un deux pièces dans Piatnitskaïa
Corpulence: Athlétique
 (#Mer 8 Nov - 11:51
Artyom GhlukowskyIdentite
Nom(s) : Ghlukowsky
Prénom(s) : Artyom
Surnom(s) : /
Genre :
Age : 39 ambriels
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Origine(s) : Russe
Niveau de dangerosité : 0
Niveau de vie : Moyen

Groupe : [] Augmenté [X] Natives
Faction : [] Réceptifs  [X] Révoltés [] Récalcitrants

Corporation : Service
Métier : Mercenaire
Rang : I

Personnage utilisé en avatar :

Code:
[i]Shadowrun Noir by JarrodOwen[/i]



Possessions

● Un deux pièces dans Piatnitskaïa
● Arme blanche - Couteau

Fiche médicale

Poids : 72KG
Taille : 184CM
Couleurs des yeux : Bleus
Couleur des cheveux : Noirs
Particularité(s) physique notable(s): Une vieille cicatrice sur la droite de sa bouche ressemblant à une ride profonde
Corpulence :
[] Rachitique [] Fine
[] Moyenne
[] Massive [X] Athlétique
[] Embonpoint [] Obèse
Allergies :

Psychologie


N'attendant rien de personne, il se montre très froid et solitaire, n'affichant une superficielle sympathie que lorsque le besoin s'en fait sentir. Il pourrait être, en quelques sortes, considéré comme un homme silencieux, à l'air triste et au regard empli de mélancolie. Un de ces gars accoudés à un bar cherchant au fond d'une bouteille à moitié vide la réponse à cette question qui les hante. Est-ce que le passé peut être défait ? Est-ce que le futur peut de nouveau être le leur ? Il pourrait tout à fait se fondre dans cette masse d'anonymes au regard humides et à la mine triste mais ce n'est pas par culpabilité qu'il écume les bars, ni par amour de la boisson et encore moins pour la compagnie ou l'ambiance. Non, il y est pour la chasse.

Les raisons poussant les hommes à s’entre tuer sont aussi nombreuses que les étoiles dans le ciel, chacune pouvant être une excuse valable pour cacher une raison plus profonde, plus sombre et intime. Le tueur à gages cachera sa soif de sang derrière un professionnalisme et un amour de l'argent. Le policier voilera son amour de la puissance, du droit de vie et de mort, derrière la façade du devoir et de la légitime défense. Le videur excusera ses abus de force et ses envolées égotiques menant à une nuque brisée par un travail de protection des autres. Artyom, lui, se veut honnête envers ses pulsions meurtrières et les embrasse avec tendresse. Il sait pertinemment que ce qu'il fait est immoral, qu'il fauche des vies parfois précieuses et apporte la tristesse autour de lui, mais c'est sciemment qu'il répand ce désespoir, cette peine. Par convoitise. Il envie le bonheur des autres, il envie leur amour de la vie, il envie leur famille, celle qu'il a perdu, celle qu'il ne retrouvera jamais. Une chute libre, voilà ce qu'est sa vie depuis qu'il a laisser tomber, et dans cette spirale de destruction, c'est le monde qu'il emportera avec lui. Ce supermonde de superhommes aux supercapacités leur amenant si pas la joie, au moins l'assurance d'être en superforme. Des superhypocrites refusant de voir la réalité en face. Au bout du chemin, seule la mort les accueillera à bras ouverts et c'est de manière intimiste, personnelle, sensuelle presque, à l'aide d'un couteau, qu'il désire faire les présentations.

Histoire


Pour décrire son histoire, il ne faudrait pas commencer par la perte tragique de sa femme lors d'une nuit triste, son voyage lent mais certain dans l'alcool ou son envie d'en finir une fois pour toute avec une vie n'ayant sa place dans ce monde pour lequel il n'a que mépris. Non, pour parler de ce qui fait tourner l'esprit d'Artyom, ce qui le pousse à se lever chaque matin, il faudrait remonter au-delà de sa vie adulte, avant même son enfance. Il faudrait remonter bien avant les clôtures frontalières et l'apocalypse russe. Il faudrait explorer des temps reculés, oubliés de tous. Un temps où un grand singe au regard bête s'était décidé à enfoncer le crâne d'un second grand singe tout aussi primitif à l'aide d'une masse pour lui voler un morceau de bois enflammé. Raconter l'histoire du russe blasé, ce serait raconter l'histoire de la violence, l'anthologie du meurtre, la chrestomathie de la convoitise. L'impureté propre à l'Humanité, raffinée, génération après génération, siècle après siècle, pour couler dans ses veines.

Au fond de chaque être humain sommeillait ce monstre sanguinaire tout juste tenu en laisse par la peur des lois et leurs punitions. Cependant, cette bête pouvait, à chaque instant, se déchaîner et le déguisement d'homme civilisé laissait place à un visage déformé par l'envie et la souffrance. Artyom n'échappait pas à cette malheureuse règle et il affichait, pour la première fois de sa vie, sa face véritable au monde après avoir vu sa femme se faire ravager par un groupe de truands de bas étage. Ils avaient entraîné le couple dans une ruelle sombre, peu peuplée, pour briser littéralement le corps du quarantenaire afin de pouvoir profiter de sa compagne de manière plus intime et tranquille. L'un après l'autre, ces augmentés se croyant intouchables, les rois du monde, violaient la pauvre femme jusqu'à ce que la vie, fragile, s'envolât de sa carcasse exsangue. Laissé pour mort, Artyom n'était pas suffisamment brisé pour recevoir des implants, sa vie n'étant pas en danger, mais il était scarifié à vie. Dans son coeur, une faille avait vu le jour, et chaque seconde qui passait voyait cette fissure doucement s'élargir pour que le monstre en sorte, triomphant, puissant, insatiable.

Au début, il ne s'agissait que d'une simple haine. Envers lui, sa faiblesse et son impuissance face au danger, son absence d'intervention, sa survie aussi. Envers les autres, les augmentés ne croyant plus en rien, juste en leur potentiel sans limite, leur force. Envers le monde pour être tel qu'il était. Envers tout. Lentement, cette haine le consumait au point qu'il avait l'impression d'être submergé par elle, noyé par des vagues incessantes de ressentiment et de colère aveugle. Très vite, il perdait toute forme de vie sociale, ses amis et sa famille étant expédié très rapidement au rang de nuisance. Son emploi aussi, auprès de la corporation de Service, en tant qu'agent administratif, passait aux oubliettes de part son comportement irascible. Sans emploi, sans vie sociale, il se retrouvait vite à déambuler dans les bas-fonds de Piatnitskaïa pour se désensibiliser à l'aide d'alcool bon marché. La haine laissait place à l'indifférence. Plus rien pour lui n'avait d'importance, ni sa vie, ni celle des autres. N'ayant aucun revenu réel, il s'endettait très rapidement pour obtenir vodka, slywowica, zubrowska ou tout autre alcool pour ne surtout jamais être sobre et ressentir de nouveau cette haine, revoir dans son esprit le visage de sa femme en pleurs. Ne pouvant régler son ardoise avec les moyens traditionnels, il devait alors rendre des petits services pour le même genre de truands qui lui fournissaient son vice. La boucle était bouclée et la société venait d'avaler une pauvre âme pour la recracher difforme et désœuvrée.

Artyom s’accommodait de son nouvel état, sa nouvelle vie. Chaque ration d'alcool équivalait à une ou plusieurs "courses" à effectuer pour son fournisseur. Cela pouvait aller de la simple livraison de marchandises d'un point A vers un point B jusqu'à l'intimidation musclée d'un mauvais payeur, lui aussi âme sans peine piégée dans l'engrenage broyant les gens comme eux. A force, il se retrouvait à ingurgiter de plus grandes quantités de boissons pour enfin arriver à son suicide éthylique et sa dette augmentait de même. Son fournisseur officiel l'invitait donc pour "passer le pas" et le briefait pour mener une mission plus sanglante, plus précisément saigner une pute qui voulait jouer les files de l'air. L'augmenté lui filait alors un couteau de chasse avant de fouiller dans ses affaires pour une image de la cible. Ce qu'il ne savait pas, c'était qu'au moment où le pommeau de l'arme venait d'entrer en contact avec la paume du russe, il venait de finir d'élargir cette faille qui, au fil des semaines, n'avait cessé de grandir. Le monstre se déchaînait. Un coup, direct entre les côtes. Un second, dans le cou. L'augmenté venait seulement de comprendre le premier et se retournait, surpris, choqué, les bras en position défensive. Son bras augmenté bloquait partiellement le troisième qui venait échouer dans son épaule. A partir du quatrième coup, le truand avait déjà perdu trop de sang et malgré les afflux d'adrénaline imbibant son corps, il ne pouvait rivaliser avec la vitesse fulgurante dont faisait preuve son assassin. Ce dernier ne s'arrêtait pas car à mesure que le liquide rouge vif jaillissait de chaque blessure, la haine s'évanouissait. Ce n'était pas comme avec l'alcool, il ne la mettait pas en sourdine. Elle disparaissait purement et simplement.

Quand les soixante-sept coups étaient infligés et le corps sans vie de l'augmenté gisait au sol, Artyom était en paix avec lui-même pour la première fois depuis la tragique nuit. Peut-être, simplement, il avait enfin accepté qui il était réellement. Un monstre ne vivant que pour répandre le sang. Une bête dont le but était d'apporter la souffrance autour de lui. Un homme brisé perdu dans les méandres d'un monde qu'il ne pouvait comprendre et l'ayant abandonné. Presque joyeux, il quittait la scène de l'immonde crime qu'il venait de commettre et commençait alors à creuser son sillon de mort. D'abord de manière très sauvage, très spontanée tel un boucher capricieux voulant assouvir des envies soudaines. Plus tard en tant que tueur précis et plus calme.

Ses talents trouvaient très vite leur clientèle. Ses admirateurs voulaient les louer pour apporter la souffrance sans pour autant l'infliger soi-même. Ses détracteurs voulaient la mettre en cage pour arrêter le massacre. Dans les deux cas, Artyom avait une occasion de trouver la paix au fil de sa lame. Que du bénéfice.

H.R.P.

I ♡ la fonda : tout est dit Very Happy

Code validé by Jasp'
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Mer 8 Nov - 19:40
Bienvenuuuuuueeeee Exclamation I love you I Hug U

Je suis trop contente que tu te sois ramené huhu

J'ai validé ton code règlement en passant Glomp


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anya
Réceptif
Date d'inscription : 06/03/2017
Messages : 81

Identité
Age: 24 Ambriels
Logement: appartement étudiant / maison familiale
Corpulence: Athlétique
 (#Jeu 9 Nov - 21:29
Bienvenue  Man hug  ! Et bonne chance pour la suite gentil..... Monsieur.... Avec sa grosse hache.... glups  Fear  !


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ethan
Assumé
Date d'inscription : 31/10/2017
Messages : 133

Identité
Age: 24 Amb's
Logement: Viens de retourner chez mon vieux... youhoo...
Corpulence: Fine
 (#Dim 12 Nov - 21:24
Bienvenu à toi! J'espère que tu va bien t'amuser ici Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Astoria V. Byrkova
Révolté
Date d'inscription : 09/11/2017
Messages : 29

Identité
Age: 29
Logement: Dans la rue
Corpulence: Rachitique
 (#Mer 15 Nov - 1:43
Bienvenuuuuueeee Exclamation
Ton avatar fait trop peur Fear Mais en même temps il a l'air cool Laughing

En espérant te croiser en RP ! (ou finalement peut être pas... XD)



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Artyom
Révolté
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 16

Identité
Age: 39 Ambriels
Logement: Un deux pièces dans Piatnitskaïa
Corpulence: Athlétique
 (#Mer 15 Nov - 20:00
Astoria, je te rassure, la hache c'était simplement son imaginaire... Ma nouvelle version est plus subtile (et plus dangereuse Evil or Very Mad )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Jeu 16 Nov - 22:26
Owiii ton avatar est mega flippant mystérieux ! On dirait que t’as eu plein d’idées depuis le jour où t’as posté ta fiche hehe... quoi qu’il en soit, j’ai hâte de lire tout ça o/ !!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Artyom
Révolté
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 16

Identité
Age: 39 Ambriels
Logement: Un deux pièces dans Piatnitskaïa
Corpulence: Athlétique
 (#Sam 18 Nov - 20:20
YES ! J'ai pris une direction tout à fait différente de celle discutée avant Very Happy J'espère que ça te plaira toujours autant (psycho postée, tu vas avoir plein de bonnes idées/indices sur la suite ;) )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Dim 19 Nov - 17:09
Ohhh je ne t’attendais pas si tôt /sbaff

Alors en fait au niveau du niveau de vie, il faudrait choisir entre les deux :) tu es l'un ou l'autre pas les deux en même temps.

Pour la psycho ça me va. Pour l'histoire, je la trouve un peu courte. Certes il y a les mots qu'il faut, mais rien n'est approfondi et c'est fort dommage.
Niveau contexte comme tu ne touches à rien et que tu ne parles de rien... Du coup t'es dans les clous xD
Ce que j'aimerai y voir concerne donc la vie de ton personnage (pas forcément toute), les moments importants, insister sur comment les fais ce sont déroulés, s'il est au courant de tout, quand est-ce que la soif de sang l'a pris, comment il l'a géré mentalement car ça devait être dur pour lui de se dire, au début, qu'il voulait faire quelque chose d'immoral... Bref, tu vois quoi "broder" comme on dit xD Mais en lui construisant un BG passé et expliquer (même si tu l'as un peu fait dans la psychologie) ses ambitions Very Happy

Mais franchement tout va ! C'est juste survolé ! Ah oui également, les tempes grisonnante, si tu veux justifier un signe de vieillesse, sache que les gens vivent aux alentours de 120 ambriels et même s'ils grandissent "comme nous" physiquement (ils sont adultes entre 16-18ans), les premiers signes d'âge commencent vers 50 ambriels.
Voilou !!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Artyom
Révolté
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 16

Identité
Age: 39 Ambriels
Logement: Un deux pièces dans Piatnitskaïa
Corpulence: Athlétique
 (#Dim 19 Nov - 20:45
Je voulais juste savoir si j'étais sur la bonne route et cela semble le cas donc je vais aller plus en profondeur et faire les modifications requises Very Happy Merci pour le feedback, ça m'aide beaucoup Exclamation
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Lun 20 Nov - 19:15
Oui c'est nickel, j'ai hâte de voir la suite Very Happy


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Artyom
Révolté
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 16

Identité
Age: 39 Ambriels
Logement: Un deux pièces dans Piatnitskaïa
Corpulence: Athlétique
 (#Mar 21 Nov - 22:58
Voilou, j'ai fait un petit truc donc si tu peux me dire ce que tu en penses ... <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jasper Kovachev
Administrateur
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 194

Identité
Age: 28 ans
Logement: T2 à la caserne
Corpulence: Moyenne
 (#Mer 22 Nov - 0:27


FÉLICITATIONS
Tu es validé !


Waw c’rst Trop chouette ❤️ un meurtrier en bonnes et dues formes , qu’elle chance ! J’ai hâte que mon flic se rapproche de ta piste huhu !

Pour ma part : Tout est en règle et bravo à toi pour cette fiche dûment complétée !    

Je m'occupe de te mettre ton groupe, ta couleur et de classer ta fiche de présentation. Pour nous aider, tu peux d'ores et déjà mettre le lien de ce sujet dans la case "Présentation" qui se trouve dans ton profil (PDA dans la barre des menus). Dans cette même section, tu as un onglet 'Identité', pensez à l'activer et à remplir les champs en fonction de ton personnage.
Si tu as des capacités, nous déterminerons seulement l'effet permanent et non le temporaire, car nous estimons que la ou les capacités que tu as, ont déjà vu leurs effets secondaires estompés.

Nous t'invitons dès à présent à suivre ces petits liens qui t'aideront dans la suite de ton aventure sur Antinomia, et qui te permettront même de te faire des amis  

Pour toutes questions, le Staff reste joignable par MP alors n'hésite pas !

Bon jeu parmi nous  

Le sujets de base à lire et relire :
Histoire - Contexte - Chronologie - Calendrier - Actu admin.


Les liens complémentaires :
Fiche de liens - Demande de RP - Carnet RP - Une maison ! - Evolution - Flood &
Discord
- FAQ




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
 (#
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antinomia :: La douane :: Passeport :: Présentations validées-